Le Manoir Vaan est un des multiples sanctuaires présents sur Terre ... Endroit fort convoité par les plus désireux démons et tout autre source du mal. Oseriez-vous prendre parti ? Rentrez donc Invité ...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Transformation : Discord !
Lun 10 Juil - 10:47 par Maître du Destin

» Si vous souhaitez nous rejoindre ...
Jeu 29 Sep - 18:07 par Maître du Destin

» Les news du forums
Mer 14 Sep - 12:18 par Yushiki Tsubasa

» Journal: aventure live 1
Mar 19 Jan - 20:19 par Maître du Destin

» Personne...? [Libre]
Jeu 8 Oct - 11:02 par Ellely Ash

» Le jeu des synonymes
Mar 15 Sep - 13:57 par Ellely Ash

» 3eme symptômes ...
Mer 26 Aoû - 11:38 par Lya Kanda

» J'épouse, j'adopte, je tue
Mer 19 Aoû - 10:00 par Lya Kanda

» ??? - [PNJ temporaire]
Jeu 30 Juil - 15:13 par Maître du Destin


Partagez | 
 

 Haruka Jun pousse les portes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arhuka

avatar

Niveau : 15
Date de naissance : 09/08/1994
Age : 22

MessageSujet: Haruka Jun pousse les portes   Dim 10 Aoû - 12:52

Le Manoir, ce lieu promettait une foultitude de chose, l’air était mystérieux, comme si son existence elle-même n’était qu’un immense secret. Il y avait bien beaucoup de personnes à revendiquer ce lieu comme ésotérique, moi-même le rejoignais grâce à une lettre qui m’était adressé. Inutile toutefois de revendiquer mon arrivée comme étant prémédité, je devrais juste raconter que je venais ici uniquement dans le but d’apprendre, même si ce n’était qu’un demi-mensonge. J’estimais en effet en apprendre bien plus de mes relations et discussions que des cours eux-mêmes. Malgré tout, je suivrais un programme, en m’efforçant de rester dans la masse pour ne pas me faire trop remarquer, déjà que mon physique ne m’aiderait probablement pas.
Pour mon plus grand malheur je semblais figé dans la jeunesse alors que mon corps se dirigeait lentement vers l’âge adulte, aussi je ferais sans doute un séjour remarqué ce qui ne me plaisait pas tant que ça dans la forme. Dans le fond j’en tirerais peut-être partie, difficilement.
J’avançais calmement en direction de la porte notant les différentes tours tout en me questionnant sur l’utilité d’un tel édifice. La vérité était qu’architecturalement il se trouvait à un croisement de l’Histoire le rendant extrêmement difficile à identifier. Un pas après l’autre je faisais mon approche en me questionnant de plus en plus. Entrer dans un tel lieu réputé pour ses mystères était-il pour moi une forme de mise à l’épreuve ou alors la parfaite signification que je ne savais rien en définitive ?
J’observais les quelques personnes dehors qui semblaient ne pas craindre le lieu, mais ne pas souhaiter s’approcher de trop près. Inutilement je me demandais si je ne me trompais pas de lieu, mais c’était impossible. Prenant mon sac sur l’épaule je poussais la porte d’entrée pour constater que le hall était bondé de monde, ne pouvant y tenir je me dirigeais d’un pas rapide vers l’autre sortie, ouvrant la porte je vis un grand jardin. Un soupir de soulagement m’échappa malgré moi, j’avais certes vécu dans un lieu similaire, mais de loin moins peuplé et rencontrer autant de personne d’un coup me faisait franchement un effet fort peu grisant.

Après un moment de silence et de ressourcement dans le jardin, je notais que de plus en plus de monde semblait s’y diriger… La fin des cours très sûrement, alors avant de me faire réprimander j’entrais dans le bâtiment retournant dans ce hall bondé que je n’affectionnais décidément pas.
Je me demandais également qui s’occuperait de moi dans un premier temps, je n’avais aucune envie d’avoir à faire à une personne trop insistante où trop curieuse, mais pour le moment je n’avais pas vraiment d’option. Je pouvais soupçonner quelques professeurs où employés, au vu de certains adultes allant à contrecourant des élèves, mais rien d’autre. La personne qui semblait avoir pour charge de me réceptionner était en retard, où alors absente, bien qu’il fut possible qu’elle se cachait.
Dans un endroit tel que celui-ci je devais m’attendre à tout, mais partir à la recherche de quelqu’un que je ne pouvais même pas localiser serait stupide. Alors je posais mon sac et me laissais glisser le long d’un mur. L’ennui était au rendez-vous aujourd’hui, mais qu’importait, bientôt tout cela changerait, enfin je l’espérais franchement.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rafiel Diptucyn
Gardien malhonnête
Gardien malhonnête
avatar

Niveau : 40
Date de naissance : 06/06/1986
Age : 31
Emploi/loisirs : Gardien du Manoir Vaan
Localisation : N'importe où ...
Humeur : Cela dépendra du tien ...
Commentaires :
Le Malheur des uns fait le Bonheur des autres ~


MessageSujet: Re: Haruka Jun pousse les portes   Dim 10 Aoû - 14:59

Pfff ... Le linge ... Ce n'est pas vraiment ma tâche préférée ici ... Mais bon, je ne vais tout de même pas laisser les habitants du Manoir avec des vêtements sales ! L'horreur ... Même si cela serait une mauvaise blague à faire, mais alors, pas moi. Je ne touche pas à l’hygiène.

Voilà que j'ai fini de laver, il manque plus que j’étende un peu ... Il ne pourrait pas se passer quelque chose ici ? Je m'ennuie ... Un petit démon à tuer, un Judicaël énervé, une bouteille de vin à ouvrir ... Ah, ça ! Alors ça, c'est pas mal comme idée ~ Mais après avoir fait mon tour de garde.

Après avoir fini d'étendre tout ces affaires. Je m'étire, me masse un peu la nuque puis baille ... Faire un petit somme ne serait pas mal tout compte fait ... Tant pis pour l'alcool. Bref, allons voir si le Manoir est tranquille car j'ai déjà un mauvais pressentiment ...

Je vais donc vers le Hall. Les élèves repartent en cours. Ha ! Heureusement que j'ai fini moi tout ça ~ Je surveille les alentours curieusement. Je reconnais chaque tête ... Toutes sauf une ... Là-bas, on dirait qu'un jeune inconnu est rentré sans frapper. Je me disais bien que j'avais un mauvais pressentiment ...

Je soupire lourdement puis je me dirige du'un pas sûr vers le jeune qui s'était appuyé contre le mur. Il était drôle d'apparence je trouve ... Des cheveux blancs, une allure frêle ... Un peu comme si il était malade, ou bien autre chose. Bref ! Ne jugeons pas sans connaître ! Je me dois d'être un minimum "gentil" et "agréable" pour l’accueil.

Arrivé devant lui dans le plus grand des silence. Je lui souris puis lui dit d'un ton enjoué :


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"Bonjour jeune homme ~ Tu m'es inconnu ... Mais avant de te demander quoi que ce soit, je me présente : Rafiel, Gardien du Manoir."

Je n'avais pas envie de dire mon nom ... J'en ai marre de l'épeler à chaque fois que l'on me le demandait alors bon ... Puis, moi qui part du principe de ne jamais donné mon nom avant de connaître celui de mon interlocuteur ...
Mais bon, je n'avais rien à craindre d'un gamin de cet âge là ! Du moins, je ne pense pas ~

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arhuka

avatar

Niveau : 15
Date de naissance : 09/08/1994
Age : 22

MessageSujet: Re: Haruka Jun pousse les portes   Dim 10 Aoû - 15:26

Un homme brun en tenue classique de Major d’homme s’avança vers moi d’un pas étrangement décidé, était-ce lui qui devait m’accueillir ? Bah qu’importait l’essentiel étant que l’on me guide et m’intègre rapidement dans cet endroit en dehors de tout. Mon regard le détailla rapidement lorsqu’il arriva assez près, à peine plus grand que moi, il portait les cheveux mi-longs d’un noir corbeau, et des yeux d’un rouge grenat, presque sang terni. Ce regard avait quelque chose d’hypnotique, mais pas dans le sens commun du terme, le regarder équivalait à se poser des questions sur soi, pas du genre métaphysique, mais simplement redéfinir la base de la normalité. Cet homme avait l’air simple, sans vraiment de prétention bien qu’il ne soit pas quelqu’un de jugeable et classable en si peu de temps, d’autant qu’il n’avait pas eu le temps de parler encore.
Après un aimable sourire il prit une voix que je ne l’aurais pas cru capable, à défaut d’avoir un ton chaleureux il semblait enjoué, presque amusé de sa propre tirade.
D’un trait il annonça ce qu’il avait à annoncer, le fait qu’il ne me connaissait pas, ce qui n’était pas étonnant compte tenu que je venais d’arriver, mais également qu’il se nommait Rafiel et qu’il était le Gardien. Etrangement même moi je pouvais entendre la majuscule qu’il offrait à ce mot, il ne s’agissait pas forcément d’un sens commun, mais comme n’importe qui, lorsque l’on prononce un nom bien particulier pour nous, ayant une signification particulière nous lui offrons une majuscule involontaire, tel que je le faisais pour Father, ce qui ne voulais pas dire qu’il ne s’agissait pas d’un véritable nom. Enfin, je ne me posais pas de question trop longtemps, il semblait au premier abord qu’il était fier d’avoir ce poste dans une maison aussi prestigieuse, il était donc un gardien trop heureux. Je lui retournais un regard ingénu, avec un léger sourire flottant sur mes lèvres avant que mes mains emmanchées ne viennent dissimuler ma bouche.

« Je… Je… Je suis Haruka. Enchanté Rafiel-san. Je suis nouveau en effet, je ne souhaitais indisposer personne aussi je me suis tenu éloigné de tout le monde attendant que l’on me guide vers mes quartiers. »

Malgré ma prononciation timide je n’arrivais pas à rougir, la timidité ne faisais pas parti de mon caractère, mais j’espérais avoir au moins feint un peu d’embarras. En réalité je n’avais pas envie de trop chercher les ennuis dès le premier jour, mais arriver et jouer franc-jeu en disant que j’attendais ici depuis trop longtemps et que la foule m’indisposait ne pouvait que causer des ennuis. Alors quitte à mettre de l’eau dans mon vin je préférais au moins jouer l’impressionné. Je notais avec un peu de retard que je venais de placer « -san » sans l’avoir véritablement l’avoir réfléchis. Bah rien d’étonnant, je parlais plusieurs langue et de toute le japonais était celle qui respectait le plus l’étiquette.
Me penchant en avant pour terminer mon simulacre japonais je me retournais pour attraper mon sac, tout en évitant soigneusement le regard du Gardien.
En vérité je ne savais même pas qui représentait quoi en terme de hiérarchie, et je devrais me tenir au courant rapidement, une bévue arrivait vite, alors en attendant je ne pouvais me contenter que d’une chose : montrer une politesse sans faille en attendant de savoir.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rafiel Diptucyn
Gardien malhonnête
Gardien malhonnête
avatar

Niveau : 40
Date de naissance : 06/06/1986
Age : 31
Emploi/loisirs : Gardien du Manoir Vaan
Localisation : N'importe où ...
Humeur : Cela dépendra du tien ...
Commentaires :
Le Malheur des uns fait le Bonheur des autres ~


MessageSujet: Re: Haruka Jun pousse les portes   Lun 11 Aoû - 16:58

Le jeune homme, encore inconnu à mes yeux semblait me décrire du regard … Je n'aime pas ça, comme si j'avais l'impression qu'il voulait absolument trouver une tâche sur mon costume et me le dire. Mais il n'en trouvera pas ! Je suis impeccable ~
Il semblait naïf … On va dire juste simple, normal … Après tout, mettons nous dans sa peau : Un homme aussi fort et beau que moi vient le voir, il ne peut qu'être admiratif mais comme il ne me connaît pas plus que ça … Je dirait qu'il peut-être curieux … … Mouais, en fait, je vais arrêter de réfléchir à ce que pense les autres, ça m’agace …
En tout cas, mon interlocuteur à l'air content tout en étant timide … Sa manche cachant son petit sourire.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« Je… Je… Je suis Haruka. Enchanté Rafiel-san. Je suis nouveau en effet, je ne souhaitais indisposer personne aussi je me suis tenu éloigné de tout le monde attendant que l’on me guide vers mes quartiers. »

Haruka … Je note. D'après ce qu'il me dit, il serait donc le nouvel élève que Judicaël attendait. Bon, et bien il va falloir le lui apporter ~
J'ai aussi noté le "san" après mon prénom … Je ne sais pas comment le prendre … Je crois que c'est du japonnais, ou alors il a rien compris à mon prénom ! Bref, j'irai me renseigner plus tard sur la langue japonaise … enfin si ma curiosité est toujours d'actualité.

Le jeune homme prend son sac, prêt à me suivre on dirait bien. Ah ! Une corvée de moins ~ Si il peut garder son sac plutôt que je le porte, cela m'arrange ~ Moins j'en fais mieux je me porte ~
J'ai peut-être faux, mais on dirait qu'il veut vite en finir avec moi afin de passer à autre chose : Un ressenti partagé disons … Non pas que j'ai d'autres choses à faire, hum ?


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« Si tu veux bien me suivre Haruka. Je vais te présenter au Boss. »

Sans vérifier si le jeune me suivait, je pars en direction de l'escalier. Je repense à ma petite analyse du spécimen : Il n'a pas l'air dangereux … Je me demande bien quel est son pouvoir ou pourquoi il est ici … Mais ça, Judicaël doit le savoir lui, vu qu'il l'attend. Il m'en a pas plus parlé que ça … Est-ce que je dois trouver cela louche ou pas ? … Qu'importe, du moment que le jeune Haruka ne m'embête pas pour rester poli …

Nous voici devant la porte du bureau du Directeur. Zut, en y repensant, j'aurai pu faire mon curieux tant que j'en avais l'occasion, mais tant pis … Je ne regrette pas d'avoir été silencieux.
Je frappe donc le bois de la porte et attend une réponse favorable …


« Entrez ! »

Waouh ! Quelle énergie dis donc ! J'ouvre la porte avec un grand sourire, ça me fait toujours autant plaisir de voir mon ami dans cet état ~ J'invite Haruka à rentrer puis à prendre place sur l'un de sièges libres devant le grand bureau mal rangé de Sir Vaan.
Et dire que je l'avais rangé hier … Il est d'un bordélique … Bref. Comme à mon habitude, je reste aux côtés du jeune puis reste à l'écoute de tout ce qui se dit ~

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arhuka

avatar

Niveau : 15
Date de naissance : 09/08/1994
Age : 22

MessageSujet: Re: Haruka Jun pousse les portes   Lun 11 Aoû - 23:51

L’homme en costume nommé Rafiel n’attendit pas spécialement longtemps avant de m’ordonner de le suivre. Oui, malgré les formules de politesse il s’agissait bien d’un ordre, car il n’y avait rien que je ne puisse répondre sinon oui. Enfin qu’importait, il me servait de guide et son attitude montrait clairement qu’il n’était pas heureux de son rôle. D’ailleurs sa façon de me prendre de haut en quittant les lieux sans me laisser le temps de le suivre à mon rythme me frustrait au plus haut point, il était loin de ce qu’un majordome se devait de faire. Un simulacre grandeur nature, je pouvais sans doute le remettre en place, mais je préférais ignorer ses idioties pour le moment, ne savait-on jamais il pouvait être quelqu’un d’important ou d’influant.
Dans son empressement de se séparer de ma compagnie il frappa à une porte en bois, classique mais adaptée au lieu. Il ouvrit la porte après qu’une voix étonnement aimable et énergique. Le brun franchit la porte m’invitant à le suivre et à m’asseoir sur l’un des sièges. Je le fis sans me poser de question, posant mon sac près de la porte. Un sourire se dessina sur mon visage tandis que je m’installais, cet homme derrière son bureau semblait connaître son affaire, contrairement à Rafiel il semblait conscient que l’arrivée d’une personne étrangère nécessitait un minimum d’intégration après.
Je n’attendis pas qu’il prenne la parole, l’éthique aurait pourtant voulu que j’attende, mais je ne me considérais en rien inférieur à ces gens. J’avais une existence avant de venir, aussi je n’étais pas rien.

« Bonjour Directeur-dôno. Merci de m’avoir guidé Rafiel-san, je pense avoir tout de même besoin de vos services le temps de m’intégrer. J’ose espérer que nos relations avanceront et que nous briserons la glace tôt ou tard. »

Je lui lançais un regard amusé avec un demi-sourire dissimulé derrière ma manche encore une fois. Lui et moi entrerions sans doute dans un jeu fort distrayant, mais je savais me sortir d’un mauvais pas avec l’autorité et jouer ainsi avec lui n’était pas forcément une mauvaise chose. Après tout, peut-être allait-il me surprendre ou inversement.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Judicaël Vaan
Directeur exigeant
Directeur exigeant
avatar

Niveau : 40
Date de naissance : 17/12/1986
Age : 30
Emploi/loisirs : Directeur du Manoir Vaan
Localisation : Bureau ... Do not disturb !
Humeur : Mauvaise ! *grmbl*
Commentaires :
La Lumière montre l'Ombre et la Vérité, le Mystère.


MessageSujet: Re: Haruka Jun pousse les portes   Mar 12 Aoû - 16:50

Il me semble qu'aujourd'hui, le Manoir accueille un prestigieux jeune élève venant de loin … A en croire ma table de chevet, il doit être Japonais. Je n'ai pas beaucoup dormi … Mais au moins, j'ai des bases dans cette langue étrangère !

Je suis dans mon bureau, et je tente de retrouver la lettre concernant ce jeune homme. Là voici ! Pourquoi l'ai-je mis ici, elle aurait été introuvable si je n'avais pas pensé à chercher en dessous de mon tapis de bureau … N'y pensons plus, je l'ai trouvé, c'est le principal.
Je la relis … Comme je le pensais, je n'ai pas beaucoup d'éléments mais je sais son prénom et son nom, cela me suffira. Plus qu'à attendre qu'il arrive … Je vais travailler pendant ce temps ...

Quelques minutes plus tard, on frappe à la porte. J'ai de suite reconnu Rafiel. Il doit être accompagné ! Je commence à refermer le dossier que j'avais pris en cours puis je donne l'autorisation d'entrer.
Le Gardien a l'air de bonne humeur, je me demande ce qu'il se passe … Puis je remarque notre jeune inconnu. C'est certainement Jun Haruka, vu que je n'attend personne d'autre de son âge.

Rafiel se place comme prévu puis ne dit rien … Pas une seule remarque, puis il attend. De mon côté, je tente de ranger un peu mieux que ça mon dossier sans perdre une seule feuille ou note. Pendant ce temps, le jeune homme s'est assis puis prend la parole.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« Bonjour Directeur-dôno. Merci de m’avoir guidé Rafiel-san, je pense avoir tout de même besoin de vos services le temps de m’intégrer. J’ose espérer que nos relations avanceront et que nous briserons la glace tôt ou tard. »

Je regarde un instant le Gardien … Qui restait silencieux malgré une petite grimace qui se dessina sur son visage. Mon regard se place maintenant sur le jeune homme. J'essaye de sourire naturellement, histoire de faire bon accueil mais décidément … C'est pas mon truc …
Mais j'y pense … Dôno … C'est une formule de politesse que je n'ai pas vue … Et dire que l'on m'a conseillé un "bon" livre.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« Bonjour à toi, et bienvenue au Manoir. Avant toute chose, je dois te connaître un peu plus … Premièrement, enlève-moi cet infâme doute : Es-tu bien Jun Haruka ? »

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« Je confirme le prénom, Judicaël. Pour le nom, il a préféré ne pas me le dire. »

Je soupire … Certainement car tu es trop brut et trop franc mon pauvre Rafiel … Ton comportement ne donne, de fois, pas envie de te faire confiance. Je comprends tout à fait le choix de notre jeune élève. Je demandais cela à la personne qui s'est assise en face de moi, non pas au Gardien. Mais je ne vais pas le blâmer de tenter, pour une fois, de faire son travail.

J'espère tout de même avoir une réponse de la part du jeune Haruka. C'est tout de même bête qu'un Sage ne fasse pas confiance aux paroles de son Gardien … Mais disons que le notre est … Spécial …

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-manoir-vaan.forumactif.org
Arhuka

avatar

Niveau : 15
Date de naissance : 09/08/1994
Age : 22

MessageSujet: Re: Haruka Jun pousse les portes   Mar 12 Aoû - 17:28

Oh que oui, lui et moi allions nous amuser, à peine avais-je insinué que j’aurais besoin de lui que Rafiel semblait être désespéré d’avance. Il n’avait rien d’un majordome, rien du tout sinon la tenue. Je reportais mon attention sur le Directeur, tout en conservant mon sourire dissimuler. Il dégageait une toute autre impression que son subordonné, mais alors pas du tout. J’aurais presque pu l’assimiler à Father, presque, il semblait plus inexpérimenté, peut-être à R. plutôt, mais toujours était-il qu’il dégageait ce qu’un meneur devait dégager tout en conservant une part de mystère. Je n’allais pas m’embarrasser de détails inutiles, mais lorsqu’il prit la parole je me sentis comme lors de mes cours. La question était ouverte, bien entendu il ne pouvait que se douter de qui j’étais, mais que j’utilise le nom d’Haruka Jun semblait un peu déplacé, toutefois avant que je n’ai le temps de répondre, Rafiel s’en mêla, trop tard donc… Ce serait Haruka jusqu’au bout. Je laissais tomber ma main le long du fauteuil tout en penchant ma tête en arrière, toute trace de mon regard effacé, un air sérieux l’avait remplacé. C’était donc que le Gardien se sentait obligé de répondre à ma place, d’un simple mouvement je la ramenais à sa position naturelle pour répondre à la question qui m’était posée malgré l’impolitesse du majordome.

« Comme Rafiel-san vient de vous le dire je suis Haruka Jun. Je suis ici devant vous pour des motifs qui me sont personnels, très personnels si nous nous comprenons bien. Et je crains que votre gardien ne puisse l’entendre. Si toutefois la raison de ma présence vous intéresse. J’ai conscience d’en demander beaucoup, mais je ne peux lui faire confiance. Puisque pour être totalement franc il ne m’a posé aucune question, aussi ne lui ais-je rien caché. Enfin bref, je n’ai pas l’intention de tenir un procès injuste ici. Ce qui est fait est fait, et je doute que nous puissions nous entendre, notre éducation est trop similaire et éloignée à la fois. Mais encore une fois je ne suis pas supposé m’entendre avec qui que ce soit… Enfin je crois. »

Tirade plutôt longue et ridicule de surcroît, comment pouvais-je tenir ce genre de propos. Quel idiot, si le Gardien était important je me l’étais aliéné, pire s’il était proche du Directeur je pouvais me mettre le directeur à dos. Hors de question, et puis je pouvais briser la glace, d’autant qu’une question me trottait dans la tête, j’étais certes japonais mais mes traits étaient anglais… Et je me demandais, lui qui semblait si sûre de lui, avait-il déjà eu à faire à la Maison ? Possiblement puisque L. m’avait donné une lettre me demandant de venir ici.
Sans plus réfléchir je posais ma question de la façon la plus naturellement du monde.

« Avez-vous déjà traité avec la Maison, Lei ou un autre ? Je me demande si je suis le premier à mettre les pieds ici… Cet endroit semble véritablement charmant. »

C’était vrai, tant de mystère semblait régner en maîtres.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Judicaël Vaan
Directeur exigeant
Directeur exigeant
avatar

Niveau : 40
Date de naissance : 17/12/1986
Age : 30
Emploi/loisirs : Directeur du Manoir Vaan
Localisation : Bureau ... Do not disturb !
Humeur : Mauvaise ! *grmbl*
Commentaires :
La Lumière montre l'Ombre et la Vérité, le Mystère.


MessageSujet: Re: Haruka Jun pousse les portes   Mer 13 Aoû - 14:56

Malgré l'intervention déplaisante de mon ami. Le jeune homme prends tout de même la parole sereinement.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« Comme Rafiel-san vient de vous le dire je suis Haruka Jun. Je suis ici devant vous pour des motifs qui me sont personnels, très personnels si nous nous comprenons bien. Et je crains que votre gardien ne puisse l’entendre. Si toutefois la raison de ma présence vous intéresse. J’ai conscience d’en demander beaucoup, mais je ne peux lui faire confiance. Puisque pour être totalement franc il ne m’a posé aucune question, aussi ne lui ais-je rien caché. Enfin bref, je n’ai pas l’intention de tenir un procès injuste ici. Ce qui est fait est fait, et je doute que nous puissions nous entendre, notre éducation est trop similaire et éloignée à la fois. Mais encore une fois je ne suis pas supposé m’entendre avec qui que ce soit… Enfin je crois. »

Sans hésitation, j'accède à la requête émise par Haruka. Je regarde un vif instant le Gardien puis lui dit assez sèchement : « Exit ». Je sentais son regards tueur sur moi. Je sais bien que ce n'est pas habituel que je le mette à la porte lors d'un entretien, mais c'est mon choix … Et cela pour diverses raisons.
Sans un bruit, à part un petit souffle de contrariété, Rafiel sort donc de mon bureau. Avant de fermer la porte, il annonce :
« Sane coleus es ... »

Puis il claque la porte derrière lui. Il m'en veut, c'est certain … Mais il me pardonnera ça plus tard, lorsque je le mettrai au courant de ce qu'il devra savoir …
Il y a comme un petit silence qui s'installe dans la pièce. Le temps que je reprenne mon calme, oui, que je le reprenne car me faire traiter de couillon comme ça, ce n'est vraiment pas ma tasse de thé … J'aurai bien rétorqué ou je me serai bien levé pour lui en mettre une … Mais j'ai un invité de marque devant moi. Soyons serein tout autant qu'Haruka.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« Avez-vous déjà traité avec la Maison, Lei ou un autre ? Je me demande si je suis le premier à mettre les pieds ici… Cet endroit semble véritablement charmant. »

En y repensant … Non. Si il y  avait une raison à cela ? Je ne sais pas … Je remonte mes lunettes avec mon index, puis je répond au jeune d'une manière qui m'est propre.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« Du tout. La seule chose que j'ai échangé avant votre venue est une lettre. Je confirme que vous êtes le premier à venir ici. »

Je repense aux propos que la 1ere lettre tenait : Mon prochain élève aurait reçu une éducation digne d'un enfant de haute classe, pour ne pas dire de noblesse. Que l'on ne pouvait compter ses qualités ni ses défauts, laissant le mystère en lui naître . Je ne sais pas vraiment à quoi je dois m'attendre, mais quelque soit la raison de sa venue, je veillerai à ce que son choix soit l'une des meilleures options qu'il ait choisi.

Je n'attends pas une autre réponse de la part d'Haruka, que je me lance dans mon interrogation.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« Maintenant que j'ai mis à l'écart mon Gardien. Puis-je savoir la mystérieuse raison de votre venue au Manoir Vaan ? »

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-manoir-vaan.forumactif.org
Arhuka

avatar

Niveau : 15
Date de naissance : 09/08/1994
Age : 22

MessageSujet: Re: Haruka Jun pousse les portes   Jeu 14 Aoû - 12:25

Judicaël, notre Directeur bien aimé, avait décidé d’accéder à ma requête. Il devait donc penser qu’il ne s’agissait pas de quelqu’un en qui il pouvait avoir assez confiance pour entendre les révélations d’un élève. Bien entendu il pouvait tout aussi bien lui répéter par la suite, mais je préférais ne pas voir ce personnage de cette façon. Il était quelqu’un de protecteur pour l’école, il en était le dirigeant et de ce fait il était très important. Toutefois le ton employé me fit froid dans le dos, il y avait tant de sécheresse dans cette voix qu’il était impossible d’ignorer qu’il y avait un ressentiment. Malgré tout, l’autre l’avait sans doute cherché. Il n’y eu rien qu’un soupire puis une allocution latine fort peu appropriée à la situation. Je ne fis rien, ni ne dit rien, je n’étais pas en droit de le faire, surtout après ce qu’il venait de se produire. La porte claqua enfin assez fort pour laisser comprendre le déplaisir de l’homme. Je m’en moquais, je ne l’estimais pas assez pour entendre une conversation que je souhaitais avoir en privé.
Enfin le Vaan décida de répondre à ma première véritable interrogation, avait-il traité avec la Maison, la réponse était oui, et j’étais le seul d’entre eux à venir ici, de ce fait je ne pouvais en conclure qu’une chose… Je n’étais pas là par hasard, ensuite il affirmait n’avoir échangé qu’une lettre avec l’un d’eux, nécessairement L. du coup. Qu’importait, L. n’aurait rien laissé paraître, aucune information utile ne serait utile dans l’échange, mais je pouvais tout au moins jouer mon coup de poker dès maintenant.
Puis le directeur reprit la parole, accordant la même majuscule à l’évocation du mot Gardien, mais également un autre détail était frappant, il s’agissait de son Gardien ? Comment était-ce possible, qu’il le qualifiait de la sorte… Machinalement je jouais avec une mèche de cheveux avant de tiquer avec mes lèvres, je n’aimais pas les mystères aussi gratuit, mais dans le fond il avait raison, j’avais demandé un service avant de parler et je ferais alors tout mon possible pour apaiser l’amertume de cet homme.

« Lord Vaan, je n’ai presque rien pu trouver sur vous malgré mes recherches, je ne suis pas parti immédiatement. Vous êtes un personnage flou et ambigüe, d’aucuns vous disent inoffensif, d’autre vous voue les qualités d’un monstre. Vous entretenez fort bien votre ambiance mystérieuse jusqu’à pousser le vice plus loin. Même cette école semble renfermer des secrets, en tout cas l’ambiance est très… particulière. Je suis ici sans doute pour vous informer de la mort de Lei, il semblerait que le temps ai fait son œuvre, je ne saurais dire si vous le considériez comme un proche, mais je vous transmets également tout mon soutien dans ces temps difficiles.
J’ai toutefois l’intention de rester ici et d’apprendre ce que cet académie a à offrir, si vous y consentez.
Je tiens également à annoncer une dernière chose, dans mon entêtement à me renseigner sur vous j’en ai oublié de me renseigner sur cette école, aussi je ne sais pas dans quoi je me suis engagé en venant ici. Auriez-vous l’extrême obligeance de me renseigner, my lord ?
»

Il n’était pas difficile de trouver l’information selon laquelle Judicaël Vaan était un descendant de Lord, mais en savoir plus était d’un compliqué monstrueux, il pouvait tout aussi bien n’être qu’un personnage public que ce serait pareil, et je détestais ces personnes, il se cachait derrière toujours quelque chose de monstrueux : Prostitution, vente d’organe, marché noir, importation d’arme, financement de gouvernement…

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Judicaël Vaan
Directeur exigeant
Directeur exigeant
avatar

Niveau : 40
Date de naissance : 17/12/1986
Age : 30
Emploi/loisirs : Directeur du Manoir Vaan
Localisation : Bureau ... Do not disturb !
Humeur : Mauvaise ! *grmbl*
Commentaires :
La Lumière montre l'Ombre et la Vérité, le Mystère.


MessageSujet: Re: Haruka Jun pousse les portes   Jeu 14 Aoû - 19:24

Quelque chose semblait déplaire au jeune homme ... Dont la manière où il torturait sa pauvre mèche de cheveux. Je ne suis pas le seul à avoir un tic ? A moins que ce soit volontaire ...
Le silence était plutôt lourd, je ne savais pas vraiment quoi ne penser ... Mais Haruka prit la parole :


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« Lord Vaan, je n’ai presque rien pu trouver sur vous malgré mes recherches, je ne suis pas parti immédiatement. Vous êtes un personnage flou et ambigüe, d’aucuns vous disent inoffensif, d’autre vous voue les qualités d’un monstre. Vous entretenez fort bien votre ambiance mystérieuse jusqu’à pousser le vice plus loin. Même cette école semble renfermer des secrets, en tout cas l’ambiance est très… particulière. Je suis ici sans doute pour vous informer de la mort de Lei, il semblerait que le temps ai fait son œuvre, je ne saurais dire si vous le considériez comme un proche, mais je vous transmets également tout mon soutien dans ces temps difficiles.
J’ai toutefois l’intention de rester ici et d’apprendre ce que cet académie a à offrir, si vous y consentez.
Je tiens également à annoncer une dernière chose, dans mon entêtement à me renseigner sur vous j’en ai oublié de me renseigner sur cette école, aussi je ne sais pas dans quoi je me suis engagé en venant ici. Auriez-vous l’extrême obligeance de me renseigner, my lord ? »

Lorsque le jeune élève avoua avoir fait quelques recherches me concernant, mon visage se ferma, ne laissant aucune émotion s'apparentant à de la joie paraître ... Même bien au contraire.
Mais une autre chose me déplaît fortement aussi, la fait qu'il est énoncer l'existence de mystères ici au Manoir, autrement dit des secrets.

Au fur et à mesure de son monologue ... je devenais de plus en plus froid. Peut-être est-ce dû simplement à l'absence de Rafiel, ou bien est-ce réellement les paroles, non sans sens ni vérité, du jeune Jun ?

A la fin de tout ceci. Je soupire ... Toujours inexpressif. Même si apprendre la mort de ce fameux Lei a suscité une petit peine en moi. Certes, je ne le connaissait pas ... Mais je ne suis pas un homme qui se réjouit des décès ...

Je prends à mon tour la parole d'un ton assez sérieux. Désormais, je ne considère pas Haruka comme un simple enfant qui veut seulement apprendre ... Mais comme jeune homme qui sait étrangement bien maîtriser cette faculté d'expression que seul nous, les humains ai réussi à assimiler.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
«Cette académie a une spécialité bien particulière, qui n'est pas admise pour tout les hommes ... Disons, d'ordre Parapsychique, pour ne pas utiliser un mot plus évident.»

Je commence à me demander si il est doté d'un "don" comme certains l'appelle ... Mais qu'importe ... Je l'accepterai ici sans nul doute.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-manoir-vaan.forumactif.org
Arhuka

avatar

Niveau : 15
Date de naissance : 09/08/1994
Age : 22

MessageSujet: Re: Haruka Jun pousse les portes   Ven 15 Aoû - 13:54

Plus je parlais plus le visage de l’homme à lunette se fermait, j’avais l’impression que rien ne pouvait plus le contrarier que le fait de faire des recherches sur lui. Mais après tout comment pouvais-je aller quelque part sans en connaître un minimum. Bon j’avais négligé les recherches sur le Manoir, mais cela ne m’empêchait pas d’avoir fait mes recherches à propos de lui, et d’espérer avoir une belle collaboration avec ces gens. Puis il prit la parole après un petit temps de silence, comme s’il pesait le pour et le contre de la chose, m’enfin je doutais qu’il puisse douter des informations à me transmettre, il n’était pas dans l’illégalité, et moi non plus.
Toutefois vu son attitude, je ne pouvais qu’être suspicieux le concernant, il avait quelque chose à cacher, et je me devais de le découvrir, de même qu’il s’empresserait de le cacher. Ce serait un jeu auquel nous allons jouer, et pour ma part avec plaisir.
Il m’expliqua calmement que cette école relevait du domaine parapsychique… Eh bien, moi qui ne croyais à rien de tout ça, j’allais m’amuser avec tous ces gens. Mais il y avait probablement une raison pour que cette chose existe, il n’y avait jamais de fumée sans feu. Toutefois je ne pouvais le laisser sur une mauvaise impression, il semblait croire que j’avais outrepassé mes droits en faisant mes recherches alors qu’au final je n’avais fait que ce qu’une personne censée aurait dut faire.
Je reprenais la parole après l’avoir laissé finir, mon regard restait toujours aussi sérieux et pénétrant et je le fixais sans jamais détourner le regard.

« Merci pour le renseignement my lord, je ne l’oublierais pas. N’allez pas croire que j’ai recherché des choses personnelles sur vous. Je ne pensais en aucun cas que vous aviez quelque chose à cacher. Je note que votre relation avec Lei ne vous a pas permis d’en savoir assez sur ce que nous sommes car sinon, cet entretien se déroulerait dans une atmosphère bien différente. Aussi je vais vous l’expliquer rapidement, et je compte sur votre discrétion.
Nous sommes toujours du côté de l’autorité en place, nous n’agissons que pour le maintien de l’ordre établi. Aussi, je vous le dis, nous sommes ici sous votre juridiction, j’ai même cru comprendre que le manoir se trouvait hors de la juridiction anglaise. Aussi nous vivons sous votre joug, et c’est la seule raison pour laquelle je serais pour vous d’une précieuse aide en temps voulu. J’ai le plus grand respect pour vous Lord Vaan, mais je ne peux oublier vos réactions. J’ai hâte que nous commencions à collaborer, car cela n’en sera que plus productif.
»

Libre à cet homme d’interpréter mes paroles, mais je n’avais pas un mot à changer. Tout dans le demi-mots, je découvrirais ce qu’il cache, mais je ne souhaitais pas tomber sur quelque chose qui me le rendrait antipathique, car je n’avais pas menti, j’étais du côté de la justice en place, qu’importe si elle n’était pas la mienne, je me devais de maintenir l’ordre établi, la Maison avait toujours agi de la sorte, sauf M. qui était un grand anarchiste, mais nos actes n’étaient pas jugeables, nous avions tous la même éducation et j’avais hâte que nos chemins divergeant se retrouvent.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Judicaël Vaan
Directeur exigeant
Directeur exigeant
avatar

Niveau : 40
Date de naissance : 17/12/1986
Age : 30
Emploi/loisirs : Directeur du Manoir Vaan
Localisation : Bureau ... Do not disturb !
Humeur : Mauvaise ! *grmbl*
Commentaires :
La Lumière montre l'Ombre et la Vérité, le Mystère.


MessageSujet: Re: Haruka Jun pousse les portes   Sam 16 Aoû - 15:42

Je repense aux anciennes paroles du jeune Haruka ... La curiosité est un mauvais défaut, d'après ma Mère disparue. Cette curiosité naît d'un doute non ? D'une vérité cachée ... Mais si cette vérité est à la vue de tous, alors la doute devrait plus être.
Même avec cette réflexion là, le fait de partager mon plus grand secret avec lui ainsi que tout les secrets de ce lieu n'est pas une bonne chose. Au contraire, un Sage doit protéger le mystère qui l'entoure quoi qu'il en soit ...

Haruka reprend la parole toujours fidèle à lui-même, ce que j'apprécie quelque part.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"Merci pour le renseignement my lord, je ne l’oublierais pas. N’allez pas croire que j’ai recherché des choses personnelles sur vous. Je ne pensais en aucun cas que vous aviez quelque chose à cacher. Je note que votre relation avec Lei ne vous a pas permis d’en savoir assez sur ce que nous sommes car sinon, cet entretien se déroulerait dans une atmosphère bien différente. Aussi je vais vous l’expliquer rapidement, et je compte sur votre discrétion.
Nous sommes toujours du côté de l’autorité en place, nous n’agissons que pour le maintien de l’ordre établi. Aussi, je vous le dis, nous sommes ici sous votre juridiction, j’ai même cru comprendre que le manoir se trouvait hors de la juridiction anglaise. Aussi nous vivons sous votre joug, et c’est la seule raison pour laquelle je serais pour vous d’une précieuse aide en temps voulu. J’ai le plus grand respect pour vous Lord Vaan, mais je ne peux oublier vos réactions. J’ai hâte que nous commencions à collaborer, car cela n’en sera que plus productif."

Le savoir qu'il était de mon côté me rassure un peu ... Mais quelque part, j'ai l'impression de devenir comme cette Organisation que je hais tant : L'Ethernel.
Mon seul but ici est de protéger, non pas de régner. Un aide de plus est toujours la bienvenue malgré que je n'aime pas du tout le fait d'engager mes élèves dans mes affaires ...

Malgré certains troubles ... Je deviens plus serein puis réponds au jeune homme :


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"Parfait. Commençons donc votre intégration ici, au Manoir Vaan."

Je me lève doucement puis montre la sortie de mon bureau avec respect. Je vais lui faire visiter la plupart des pièces ... En prenant le soin d’éviter celles interdites.

Je me demande bien si on va croiser Rafiel ou pas ... En tout cas, je lui dirai qu'il ne s'est rien passé de spécial et que rien de ce qui s'est dit a un quelconque intérêt pour lui.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-manoir-vaan.forumactif.org
Arhuka

avatar

Niveau : 15
Date de naissance : 09/08/1994
Age : 22

MessageSujet: Re: Haruka Jun pousse les portes   Sam 16 Aoû - 17:44

J’écoutais attentivement le Directeur, sans lui adresser le moindre sourire, ni le moindre mouvement, un visage parfaitement neutre et concentré. Malgré tout le regard de l’homme semblait se radoucir, une petite lueur d’irritation sembla disparaître du fond de ses yeux. Qu’importait de toute façon, il m’indiqua la sortie, et alors que je pensais qu’il me congédiait il m’indiqua que nous allions procéder à mon intégration. Mais non, il n’en était rien, il se levait et m’accompagnais de la façon la plus naturelle qu’il soit, ses gestes étaient fluides et presque calculés, on aurait dit un moine avec une extrême maitrise de lui-même.

Un pas après l’autre il s’approcha de moi et par pure courtoisie je lui ouvris la porte attendant qu’il l’ait franchi pour le suivre. Dans le couloir se trouvait mon premier interlocuteur auquel j’adressais un sourire énigmatique. Après tout s’il était encore là c’est qu’il voulait sans doute jouer les curieux. Je n’avais aucune envie de lui dire quoi que ce soit, et aucune raison de lui offrir quoi que ce soit puisque depuis mon arrivée il semblait jouer un double jeu avec moi. Tantôt gentil tantôt menteur, j’espérais juste qu’au final Lord Vaan le laisse dans sa misère intellectuelle.

Je fis quelques pas avant de reporter encore une fois mon regard sur lui, je ne l’aimais pas, mais l’essentiel étant de m’intégrer, aussi malgré mon regard aigüe, je pris la parole.

« Souhaitez-vous nous accompagner Sir ? J’ai le sentiment que vous attendiez mon retour, et je ne souhaiterais en rien perturber votre travail. »

J’ignorais si le Directeur percevrait l’ironie dans mes paroles pourtant presque sincères, mais je ne doutais pas que Rafiel qui pouvait voir mon regard et mon sourire, lui, ne s’y tromperait pas.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Judicaël Vaan
Directeur exigeant
Directeur exigeant
avatar

Niveau : 40
Date de naissance : 17/12/1986
Age : 30
Emploi/loisirs : Directeur du Manoir Vaan
Localisation : Bureau ... Do not disturb !
Humeur : Mauvaise ! *grmbl*
Commentaires :
La Lumière montre l'Ombre et la Vérité, le Mystère.


MessageSujet: Re: Haruka Jun pousse les portes   Lun 18 Aoû - 14:54

Nous croisons Rafiel … Inutile de dire qu'il a l'air plus calme que tout à l'heure, cependant, le connaissant, il n'est pas par ici par pur hasard. Si il peut savoir rien qu'un petit mot de ce qu'il s'est dit dans le bureau, il serait prêt à tout … Quelle impatience. De toute façon, comme je l'ai pensé plus tôt, il n'y a rien qui pourrait lui être utile.

Je me suis arrêté afin d'attendre Haruka … Il semblait vouloir parler un tant soit peu à notre cher Gardien. Je dirai que c'est plutôt une mauvaise idée … Cela ne ferait que le taquiner. Dieu sait comment Rafiel est, lorsqu'il est de mauvaise humeur.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« Souhaitez-vous nous accompagner Sir ? J’ai le sentiment que vous attendiez mon retour, et je ne souhaiterais en rien perturber votre travail. »

En silence, je tentais de retenir mon sourire. Ce jeune élève avait totalement compris le fonctionnement anarchique du comportement de Rafiel. Je tousse un peu, histoire de faire passer un petit message à mon Gardien … Celui-ci prend une expression plutôt colérique avant d'ajouter :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« J'ai d'autres choses à faire ... »

Le voilà qu'il s'éloigne d'un pas énergique exprimant toute la mauvaise foi du personnage. Il hurla à mon égard : « Pourparler Judicaël ! Pourparler ! ». Je soupire à la vue du comportement de Rafiel … Avec un sourire discret. Tel est pris qui croyait prendre. Je regarde quelques instants Haruka pour voir si il était prêt à me suivre.

Tout semblait bon … Je commence donc la visite par l'infirmerie. Le Docteur n'était pas là, ce n'est pas plus mal. Fut ensuite le tour du 2eme étage : Les internats. J'en profite pour lui montrer une chambre libre destinée à accueillir qu'une seule personne. Il y a une autre chambre prévue pour deux personnes … Mais je pense que celle-ci lui conviendra.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« Est-ce que cette chambre te convient-elle Haruka ? »

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-manoir-vaan.forumactif.org
Arhuka

avatar

Niveau : 15
Date de naissance : 09/08/1994
Age : 22

MessageSujet: Re: Haruka Jun pousse les portes   Ven 29 Aoû - 17:09

Le directeur m’avait conduit à une chambre simple, une personne, il n’y aurait donc aucune collocation, et cela m’éviterait sans aucun doute des soucis. J’appréciais le geste tout en repensant à la réaction de Rafiel, il semblait véritablement me détester, mais il apprendrait sans aucun doute à mettre sa fierté de côté, je ne l’avais ni agressé ni pris de haut. Une simple relation s’était tissée et détruite aussitôt.
Entrant dans la pièce j’en fis le tour tranquillement, tout en m’efforçant d’offrir un sourire au Directeur. Je revenais vers lui après avoir posé mon sac près du lit.

« Je ne suis pas si difficile vous savez. Cet endroit me suffit amplement, et vous auriez tout aussi bien pu me présenter une pièce vide et un tas de lits superposés que je ne m’en serais pas plaint. Merci beaucoup Lord Vaan, j’ai hâte de commencer mon cursus. Toute cette histoire de savoir ésotérique me donne envie de m’y mettre sérieusement. »

J’adressais un franc sourire à mon interlocuteur tout en me demandant s’il avait encore des endroits à me faire visiter. Bien entendu il était Directeur et avait mieux à faire, mais sa présence était largement plus supportable que celle de ce Gardien stupide qui ne voyait pas plus loin que le bout de son nez. D’ailleurs en parlant de stupidité j’allais pouvoir jouer avec lui à ma façon. Je m’assis sur le bord de mon lit, tout en me demandant si je pouvais me permettre ou non de jouer un sale tour à Rafiel par l’intermédiaire de Judicaël. Qu’importait, au pire je me ferais remettre à ma place, je doutais qu’il y ai une sanction pour un peu d’humour.

« My lord ? Je ne saurais trop vous offrir un petit tour à jouer à Rafiel un de ces jours. Je pense que le voir se démener un peu pourrait être amusant. Vous pourriez lui rapporter que j’ai vu de source sûre un homme faire des bulles carrées avec sa narine… Je suis persuadé qu’il s’y aventurera avec une volonté touchante. »

J’attendais sa réaction avec une pointe d’appréhension mais également une grande joie, s’il acceptait de lui jouer ce tour nous allions en rire des jours durant, et le pauvre Rafiel comprendrait peut-être qu’il n’était pas bon s’aliéner un nouvel arrivant. Même si nous étions jeunes, nous résidants, nous avions à notre portée l’imagination débordante de sadisme de la jeunesse.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Judicaël Vaan
Directeur exigeant
Directeur exigeant
avatar

Niveau : 40
Date de naissance : 17/12/1986
Age : 30
Emploi/loisirs : Directeur du Manoir Vaan
Localisation : Bureau ... Do not disturb !
Humeur : Mauvaise ! *grmbl*
Commentaires :
La Lumière montre l'Ombre et la Vérité, le Mystère.


MessageSujet: Re: Haruka Jun pousse les portes   Dim 31 Aoû - 14:50

Le jeune fait rapidement le tour de la pièce sans dire un mot. Ayant posé son sac près du lit, il semblerait que cette chambre lui convienne ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"Je ne suis pas si difficile vous savez. Cet endroit me suffit amplement, et vous auriez tout aussi bien pu me présenter une pièce vide et un tas de lits superposés que je ne m’en serais pas plaint. Merci beaucoup Lord Vaan, j’ai hâte de commencer mon cursus. Toute cette histoire de savoir ésotérique me donne envie de m’y mettre sérieusement."

Mon impression était donc juste, tout va pour le mieux donc. Haruka s'assoit un instant sur le lit, l'air pensif ... Une personne curieuse se serai demandée à quoi il pense, mais ce n'est pas mon cas.

De mon côté, je pensais surtout aux matières dont il pourrait participer. Je ne sais pas quel don il possède, mais je pense que lui-même sait exactement à quel cours assister ...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"My lord ? Je ne saurais trop vous offrir un petit tour à jouer à Rafiel un de ces jours. Je pense que le voir se démener un peu pourrait être amusant. Vous pourriez lui rapporter que j’ai vu de source sûre un homme faire des bulles carrées avec sa narine… Je suis persuadé qu’il s’y aventurera avec une volonté touchante."

Dans un premier temps, je n'ai aucune réaction émanante de cette drôle de proposition. Puis un petit sourire prend place sur mon visage : Faire un petit tour à Rafiel, lui qui m'en fait voir de toutes les couleurs ... Une drôle de façon de se venger ... Même si je ne comptait en aucun cas me venger des conneries de celui-ci ... Mais cela ne peut que m’intéresser et ça, Haruka l'avait bien vu ...

Faire des bulles carrées avec sa narine. Rafiel serait-il capable de gober une telle chose ? Ayant un doute, je pense que de tenter n'est pas une mauvaise chose en soi ... Si cela est fait avec humour.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"Ceci sera fait, étant donné que le résultat pourrait grandement m'intéresser." dis-je calmement en souriant.

Bon ... Il faudrait que je lui fasse visiter les dernières pièces du Manoir avant de retourner à mon problème d'administration.
Cela ne va pas prendre trop de temps ... Je vais veiller à ce que je lui explique en détails le mode de vie interne au Manoir.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-manoir-vaan.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Haruka Jun pousse les portes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Haruka Jun pousse les portes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Portes de la Moria
» Là ou l'herbe ne pousse plus
» Gardiens des Portes
» Journée Portes-Ouvertes [Suite]
» IVY ○ que le vent te pousse toujours en avant.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le manoir Vaan :: Arrivée membres-
Sauter vers: